Une minute dans l’éprouvette avec David Suzuki

septembre 18, 2010

Connaissez-vous David Suzuki ? c’est l’une des personnalités préférées au Canada : scientifique, environnementaliste, écrivain, vulgarisateur… Il dirige sa fondation éponyme réputée pour son approche pédagogique et positive de la protection de l’environnement.

Leur dernière campagne vaut le détour. Elle s’intitule « Passez une minute dans l’éprouvette avec David Suzuki » et commence de manière énigmatique : « Ça, c’est vous, dans une éprouvette. Nous savons que vous êtes très occupés, mais si vous aviez une minute de libre, que feriez-vous ? »

DS1.jpg
DS2.jpg
DS3.jpg
DS4.jpg
DS5.jpg

OK, vous tapez ce que vous auriez envie de faire pendant cette minute de répit et le film commence : David Suzuki apparaît à l’écran et vous explique sa théorie.

Il nous explique que s’il y a des choses sur lesquelles nous pouvons agir (l’économie, le nombre d’arbres abattus, le volume de poissons pêchés…), d’autres « faits de vie » doivent être simplement acceptés (la gravité, la vitesse de la lumière…). L’une de ces réalités est mathématique et s’appelle la croissance exponentielle. Toute population répondant à cette règle doublera dans une période de temps que nous pouvons calculer. Ainsi, tout le discours sur « la croissance économique… » est « suicidaire ».

Le scientifique propose une métaphore pour nous aider à toucher du doigt ce problème : la planète devient une éprouvette remplie de solution nutritive et nous sommes des bactéries. Au début (t0), une bactérie est introduite dans l’éprouvette et elle va se diviser chaque minute. Au bout de deux minutes, il y en a deux, quatre au bout de trois minutes, huit au bout de quatre minutes, etc. C’est ça la croissance exponentielle. En une heure, l’éprouvette est complètement remplie de bactéries et il n’y a plus de nourriture. Le cycle de croissance est de 60 minutes. Quand l’éprouvette est-elle à moitié pleine ? À 59 minutes, bien sûr. Une minute plus tard, le tube sera complètement plein. À 58 minutes, les bactéries occupent 25 % de l’espace. À 57 minutes, 12,5 %. À 55 minutes, le tube est seulement rempli à 3 % !

À 55 minutes du cycle, justement, une bactérie réagit : « Eh, les gars, on a un problème ! Notre population est en train de croître ! ». Les autres bactéries répondent : « Qu’est-ce que tu as fumé ? 97 % du tube est encore vide ! On a largement le temps ». Et pourtant, les bactéries se trouvent à 5 minutes seulement d’avoir complètement rempli le tube. Disons que les bactéries ne sont pas plus intelligentes que les hommes et nous venons de nous rendre compte qu’il ne nous reste plus qu’une seule minute ! Alors ne donnez pas votre argent à ces économistes qui vous disent qu’il faut de la croissance. Donnez-le aux chercheurs, pour qu’il soit investi dans des programmes de recherche scientifique. En une minute, les scientifiques pourront inventer trois nouveaux tubes pleins de nourriture… qui seront tous pleins à leur tour deux minutes plus tard. En quadruplant la nourriture disponible, on récupère seulement 2 minutes de temps additionnel…

La conclusion de David Suzuki est la suivante : « Notre maison est la biosphère. Elle est finie, elle ne peut pas croître. Nous devons apprendre à vivre dans ce monde qui a des limites. Tous les scientifiques avec lesquels je discute sont d’accord avec moi : nous avons déjà dépassé notre 59e minute. »

Pour illustrer ces propos, des bactéries apparaissent et remplissent l’écran au fil du discours. Ces bactéries portent des noms, comme vous et moi, et vous pouvez cliquer dessus et découvrir le geste que cette personne poserait si elle avait une minute. Des mots clefs viennent aussi s’incruster à l’écran pour renforcer le discours. À la fin, on découvre combien de personne ont déjà plongé dans l’éprouvette depuis le lancement début septembre et ce qu’ils ont décidé de faire avec cette minute de répit.

Tout cela est vraiment très bien fait. Pour nous rejoindre dans l’éprouvette, plongez à l’adresse http://bit.ly/aAYK99.

DSfilm1.jpg
DSfilm2.jpg
DSfilm3.jpg
DSfilm4.jpg
DSfilm5.jpg
DSfilm6.jpg
DSfilm7.jpg
DSfilm8.jpg

Mathieu Jahnich.

Consultant-chercheur

J’aide les entreprises à relever les défis de la transition écologique grâce à une communication plus responsable.

EN SAVOIR PLUS SUR MOI

Inscription newsletter.

Vous recevrez régulièrement (pas plus d’une fois par mois) mes dernières actualités et publications.

INSCRIPTION NEWSLETTER

Formez-vous.

Master Class Communication responsable 

Formations à la communication responsable conçues et animées avec Thierry Libaert. Des séances courtes, 100% à distance, qui donnent l’envie et les moyens d’agir. Satisfaction globale des participant·es : 8,3/10.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Greenwashing  

Une formation exclusive en vidéo à la demande sur la plateforme Uplawder pour approfondir le sujet, améliorer vos pratiques de communication et réduire les risques d’accusation de greenwashing.

DÉCOUVREZ L’OFFRE COMPLETE

Marketing et communication plus responsables

3 jours de formation en présentiel à Sciences Po, pour mieux comprendre le rôle du marketing et de la communication en faveur de la transition écologique et actionner des leviers d’amélioration pertinents.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communication RSE, com responsable et réputation

Cette formation de 2 jours en visioconférence vous permettra de comprendre les enjeux et objectifs de la RSE et d’acquérir une méthodologie pour mettre en place une communication RSE responsable et la valoriser.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communication responsable

Une formation de 14 heures organisée par La Fabrique des possibles et financée par l’AFDAS, en visioconférence, pour comprendre les enjeux, se positionner dans le panorama des acteurs engagés, identifier et mettre en œuvre les leviers d’action.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communiquer sur sa démarche RSE/RSO de façon efficace et responsable

Une formation d’un jour et demi (10 h) pour identifier les leviers d’actions vers une communication plus responsable et maîtriser les différentes facettes de communication des engagements RSE d’une organisation, en interne et en externe.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Les derniers articles