Tout mieux

juin 27, 2009

Au printemps 2009, Rennes métropole a lancé une campagne de communication comportementale pour accompagner la mise en œuvre de son Plan Climat Énergie. L’objectif est de sensibiliser et informer le grand public pour l’amener à changer ses pratiques et à adopter des attitudes plus responsables. Trois thèmes ont été sélectionnés pour 2009 : le logement, les déchets et les déplacements.

L’agence de communication retenue (OKO2) a conseillé aux dirigeants de l’agglomération de créer une marque dédiée au développement durable « pour intégrer une logique de consommation de services de développement durable et donner un repère aux consommateurs citoyens parmi la multitude des acteurs ». Ainsi, le vocable « toutmieux » a été choisi avec pour pour objectif de « montrer que l’on peut toujours progresser et que chacun à son niveau est concerné ».

La campagne comportait trois phases : une phase d’impulsion, suivie d’une phase de révélation et, enfin, une phase d’appropriation.

Phase d’impulsion – du 16 au 22 mars 2009

Partant du constat que « le réflexe de beaucoup de communications sur le développement durable est de s’axer sur une exemplarité qui place l’individu en porte à faux face à ses responsabilités », les responsables de la campagne ont choisi de rompre avec ce discours et de s’appuyer sur des stéréotypes « pour en faire le premier levier d’une nouvelle approche et de mettre chacun face à ses contradictions » :

  • Sommes-nous tous des porcs ? pour évoquer « l’attitude « je-m’en-foutiste », sale, ne tenant pas compte des autres »
  • Sommes-nous tous des requins ? pour évoquer « l’attitude individualiste, « prête à tout » pour arriver à ses fins, au détriment des autres »
  • Sommes nous tous des autruches ? pour évoquer « l’attitude de la personne qui préfère se voiler la face plutôt que d’assumer ses responsabilités »

_Rennes_ph1_porcs.jpg
_Rennes_ph1_requins.jpg
_Rennes_ph1_autruches.jpg

Dans cette première phase, l’émetteur et la thématique du développement durable n’apparaissent pas. Il s’agit de susciter la curiosité auprès du grand public.

Le dossier de presse précise que « le ton interrogatif et le « nous » ont été volontairement choisis car les messages s’adressent à tous et personne en particulier, et ne cherchent pas à affirmer quoi que ce soit mais à nous mettre devant nos responsabilités ».

Phase de révélation – à partir du 23 mars 2009

Les réponses à la première phase sont apportées : le site participatif « toutmieux.com » est annoncé et l’émetteur apparaît avec le logo de Rennes Métropole. Le ton choisi « n’est pas moralisateur, il est volontairement positif et invite chacun à penser, agir et vivre autrement ».

  • Vivons tous toutmieux !
  • Agissons tous toutmieux !
  • Pensons tous toutmieux !

_Rennes_ph2_agissons.jpg
_Rennes_ph2_vivons.jpg
_Rennes_ph2_pensons.jpg

L’objecif est d’inciter les habitants à visiter le site toutmieux.com et à témoigner de leurs pratiques en faveur du
développement durable. Ce site, dont la bulle est « l’élément graphique majeur et symbolise la prise de paroles » se veut « participatif et facilitateur :

  • Participatif car il invite le grand public, les associations, les acteurs locaux à s’exprimer, poser des questions et surtout témoigner de leurs pratiques, leurs expériences et de leurs bons plans énergie,
  • Facilitateur car il oriente l’internaute vers des solutions, les contacts utiles et les sites référents. »

_Rennes_ph3_site-2.jpg

En plus des nombreuses affiches sur les abribus et les panneaux municipaux, des dépliants ont été mis à la disposition des habitants dans tous les lieux publics : mairies, maisons de quartiers, bibliothèques, MJC, etc.

_Rennes_ph2_depliant1.jpg
_Rennes_ph2_depliant2.jpg

Phase d’appropriation – à partir de septembre 2009

Il s’agira de valoriser les initiatives individuelles ou collectives signalées à travers le site « toutmieux.com ».

Pour en savoir plus :


Documents joints

Rennes Métropole – Dossier de presse « Tout mieux » diffusé en mars 2009 (PDF – 1 Mo)
Article décrivant la campagne publié dans le journal d’information de la Métropole (PDF – 768.8 ko)


Mathieu Jahnich.

Consultant-chercheur

J’aide les entreprises à relever les défis de la transition écologique grâce à une communication plus responsable.

EN SAVOIR PLUS SUR MOI

Inscription newsletter.

Vous recevrez régulièrement (pas plus d’une fois par mois) mes dernières actualités et publications.

INSCRIPTION NEWSLETTER

Formez-vous.

Master Class Communication responsable 

Formations à la communication responsable conçues et animées avec Thierry Libaert. Des séances courtes, 100% à distance, qui donnent l’envie et les moyens d’agir. Satisfaction globale des participant·es : 8,3/10.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Greenwashing  

Une formation exclusive en vidéo à la demande sur la plateforme Uplawder pour approfondir le sujet, améliorer vos pratiques de communication et réduire les risques d’accusation de greenwashing.

DÉCOUVREZ L’OFFRE COMPLETE

Marketing et communication plus responsables

3 jours de formation en présentiel à Sciences Po, pour mieux comprendre le rôle du marketing et de la communication en faveur de la transition écologique et actionner des leviers d’amélioration pertinents.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communication RSE, com responsable et réputation

Cette formation de 2 jours en visioconférence vous permettra de comprendre les enjeux et objectifs de la RSE et d’acquérir une méthodologie pour mettre en place une communication RSE responsable et la valoriser.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communication responsable

Une formation de 14 heures organisée par La Fabrique des possibles et financée par l’AFDAS, en visioconférence, pour comprendre les enjeux, se positionner dans le panorama des acteurs engagés, identifier et mettre en œuvre les leviers d’action.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communiquer sur sa démarche RSE/RSO de façon efficace et responsable

Une formation d’un jour et demi (10 h) pour identifier les leviers d’actions vers une communication plus responsable et maîtriser les différentes facettes de communication des engagements RSE d’une organisation, en interne et en externe.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Les derniers articles