Trouver le juste équilibre2021-09-13T19:28:22+02:00

Mon offre

Trouver le juste équilibre.

Analyser les arguments écologiques des supports marketing et communication pour vérifier leur cohérence avec la stratégie RSE et avec les règles déontologiques, mettre en place des filets de sécurité pour limiter les accusations de greenwashing.

Valoriser les atouts écologiques d’un produit ou service pour augmenter les ventes, communiquer les engagements pour se différencier de la concurrence, mettre en lumière les équipes pour les fidéliser… c’est indispensable. Mais comment le faire sans être accusé de greenwashing, sans subir les critiques des ONG ?

J’accompagne les entreprises à trouver le juste équilibre en communication :

  • Analyser les arguments écologiques des supports marketing et communication pour vérifier leur cohérence avec la stratégie RSE et avec les règles déontologiques.

  • Identifier les risques et mettre en place des filets de sécurité : éléments de preuve, tiers de confiance, posture de responsabilité, argumentaires…

Missions récentes.

Groupe SEB, Responsables Innovation et RSE (2021)

Dans le cadre du lancement d’une gamme de produits éco-conçus, les éléments de communication développés sont-ils clairs et proportionnés ?

Dans le cadre du lancement d’une gamme de produits éco-conçus, les éléments de communication développés sont-ils clairs et proportionnés ? 

Analyse des différents supports de communication utilisés au niveau groupe et par différentes business units (packaging produit, vidéo, landing page…). Formulation de recommandations.

La Brosserie Française (marque Bioseptyl), responsable communication (2021)

Les arguments écologiques utilisés sur les outils de communication (packaging, brochure commerciale…) sont-ils clairs ? Y a-t-il un risque d’être accusé de greenwashing ?

Visite de l’entreprise et entretien approfondi avec la responsable communication et marketing pour comprendre la démarche et les engagements, screening de l’ensemble des messages et discussion sur leur portée, proposition d’alternatives dans certains cas.

Signalement de publicités litigieuses au Jury de déontologie publicitaire (depuis 2019)

37 plaintes déposées et jugées au 30 juin 2021. 28 fondées (75%). 9 infondées. 

Terrena, Orano, Jules, Jaguar, Houra, Kusmi Tea, Total, Benetton, Toyota, Daddy, Butagaz, Staf, Adidas, Levi’s, Google… Analyse des allégations environnementales et de leur conformité avec la Recommandation Développement durable de l’ARPP. Rédaction de l’argumentaire et présentation devant le Jury et les représentants de l’annonceur, de leur agence et du diffuseur.

Contribution au rapport “Publicité et environnement” ADEME-ARPP

Les publicités environnementales respectent-elles les règles déontologiques ? Quelles sont les tendances de greenwashing ?

Depuis 2015, je suis l’expert sollicité par Valérie Martin de l’ADEME pour contribuer à la rédaction du “Bilan Publicité et Environnement” réalisé conjointement par l’ADEME et l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP). 

Concrètement, j’analyse plusieurs centaines de publicités environnementales avec les juristes de l’ARPP, je participe au comité de pilotage et je contribue à la rédaction du rapport final. 

Les travaux pour le bilan 2021 ont démarré en septembre 2021, publication du rapport prévu en 2022. 

Mes articles.

Mes offres.

J’aide les entreprises et les organisations à répondre aux attentes sociétales et à relever les défis de la transition écologique et solidaire grâce à une communication plus responsable.

Prendre de la hauteur

En savoir +

Donner de l’élan

En savoir +

Parlons-nous.

Prenez rendez-vous
Merci pour votre message. Je vous réponds au plus vite.
Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre message. Veuillez réessayer plus tard.