Muriel Bénitah : aligner valeurs personnelles et engagement professionnel

décembre 12, 2021

Muriel Bénitah

Dans ce 21e épisode du cycle d’entretiens « La #comresponsable en action », je donne la parole à Muriel Bénitah. Après avoir travaillé 20 ans dans la pub et constaté les limites du modèle, elle a décidé d’accompagner les entreprises en transformation et les entrepreneurs à impact environnemental via les neurosciences.

Extraits. « J’ai la volonté d’accompagner les organisations à hauts potentiels de mutation, les acteurs du changement qui créent des brèches, et de favoriser leur montée en échelle en complément des fonctions traditionnelles du marketing, communication, R&D… par les concepts de la théorie quantique qui n’ont pas encore été envisagés au niveau économique » « L’entreprise est un organisme vivant, qui a ses propres mémoires et croyances, qui peut muter tout comme l’individu. » « Je mets en place mon activité avec une vision collaborative entre plusieurs acteurs : ceux qui impulsent de nouveaux modèles économiques plus soutenables, ceux qui s’engagent dans une transition tant structurelle qu’en communication, ceux qui dépassent un fonctionnement en silo pour travailler en synergie avec d’autres acteurs, ceux qui redéfinissent les raisons d’être des entreprises et leur fonction contributive vis à vis de l’humain et de la biodiversité. Tous ont pour volonté de soutenir une économie positive d’une manière ou d’une autre. »

Muriel Bénitah : « aligner valeurs personnelles et engagement professionnel »

Bonjour Muriel et bienvenue sur mon blog. En quelques lignes, pouvez-vous décrire votre parcours et la fonction que vous occupez actuellement ?

J’ai travaillé pendant près de 20 ans dans de grandes agences de publicité en conseil de marques et en production de contenus. C’est une position assez enviable à condition qu’on l’utilise à bon escient à savoir accompagner les marques vers le changement et valoriser leurs transformations.

Aujourd’hui je suis en reconversion et après avoir lancé en 2020 le projet The Conscious Move autour de la communication à impact (production de contenus autour de collaborations vertueuses couplée à une mesure d’impact systématique par un cabinet indépendant), je suis désormais thérapeute et coach en « PsychoBiologie quantique ».

En effet, au vu des limites de la communication et du modèle publicitaire, j’ai décidé d’accompagner les entreprises en transformation et les entrepreneurs à impact environnemental via les neurosciences. Mon axe d’action est de lever les freins et de transformer les croyances limitantes des acteurs de cette transition au niveau cellulaire pour élargir leur champ de potentialités, accélérer leur déploiement et donc leur impact positif sur l’écosystème.

À quel moment avez-vous « basculé » dans une approche plus responsable de votre métier ? Savez-vous ce qui a provoqué votre prise de conscience ?

Il y a eu deux momentums qui m’ont particulièrement mis en action. Le premier a été le projet People for Smarter Cities que j’ai piloté pour IBM en 2012 et qui avait pour objectif de créer un engagement citoyen autour de villes intelligentes (au niveau des enjeux de transport, éducation, santé, écologie, énergie, infrastructures…). Les citoyens étaient appelés à partager des initiatives positives qu’ils voulaient voir répliquées à plus grande échelle dans les villes. Ces initiatives étaient ensuite partagées avec les responsables gouvernementaux au niveau international qui travaillent avec IBM sur les sujet de villes intelligentes. Ce projet m’a démontré qu’il est possible d’allier objectifs business et actions sociétales.

Le deuxième événement qui m’a fait basculer est que j’ai effectué un tour du monde en 2015 et ai personnellement été confrontée aux mers de plastique en Indonésie. L’impact de notre consommation sur l’environnement a été plus que concret et a créé un véritable électrochoc en moi. Cela a donc marqué mon retour en France et a impulsé un changement de paradigme en moi.

Concrètement, comment se traduit votre engagement dans votre activité au quotidien ? Avez-vous le sentiment de faire un métier différent d’avant/des autres ?

Cet engagement au quotidien est reflété par la volonté d’accompagner les organisations à hauts potentiels de mutation, les acteurs du changement qui créent des brèches, et de favoriser leur montée en échelle en complément des fonctions traditionnelles du marketing, communication, R&D… par les concepts de la théorie quantique qui n’ont pas encore été envisagés au niveau économique.

L’entreprise est un organisme vivant, qui a ses propres mémoires et croyances, qui peut muter tout comme l’individu.

J’ai le sentiment d’avoir fait évoluer mon métier différemment car je suis portée en premier lieu par mes valeurs et que je mets en place mon activité avec une vision collaborative entre plusieurs acteurs : ceux qui impulsent de nouveaux modèles économiques plus soutenables, ceux qui s’engagent dans une transition tant structurelle qu’en communication, ceux qui dépassent un fonctionnement en silo pour travailler en synergie avec d’autres acteurs, ceux qui redéfinissent les raisons d’être des entreprises et leur fonction contributive vis à vis de l’humain et de la biodiversité. Tous ont pour volonté de soutenir une économie positive d’une manière ou d’une autre.

Quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez ? Y a-t-il des idées reçues contre lesquelles vous devez lutter ?

L’entrepreneuriat, quand on sort de 20 ans de salariat en multinationales, c’est un chemin de croix en soi. Même si l’on est porté par ses convictions, il faut s’accrocher et considérer que le cheminement se fait même si la réponse n’est pas immédiate. L’ambition d’appliquer les avancées de la psychobiologie quantique au niveau business et plus spécifiquement à l’attention d’acteurs du changement est en gestation et s’inscrit dans une phase de recherche scientifique menée par Pascale de Gail Athis. Cela demande de l’ancrage, du courage et de la détermination.

À l’opposé, quelles sont les satisfactions que vous trouvez dans votre activité ? Où puisez-vous votre énergie ? Est-ce que vous aimez votre travail/activité et pourquoi ?

La satisfaction que j’ai réside dans l’humain principalement. Si je sens que par mes activités naissantes, je me rends utile à impulser la transformation d’un entrepreneur ou acteur du changement qui génère réellement un impact positif sur l’environnement alors je me dis que j’apporte ma pierre à l’édifice. L’essentiel est que je reste alignée entre mes valeurs personnelles et mon engagement professionnel.

Quand ma motivation baisse, je puise mon énergie avec mes proches qui me reboostent mais aussi via mes autres passions (l’illustration, les arts martiaux, la natation, la méditation…).

Pouvez-vous nous présenter un ou deux projets/réalisations dont vous êtes particulièrement fière ou qui vous inspirent ?

Sans avoir été impliquée, j’aimerais saluer l’initiative « Encore » entre made.com et le studio de design les Résilientes d’Emmaüs Alternatives, orchestrée par le Collectif 1987. Cette collaboration, débutée en janvier 2020, se concrétise par la livraison mensuelle, au studio des Résilientes, d’environ 200 kilos de meubles et d’objets de décoration qui vont être soit revalorisés dans certains espaces d’accueil destinés aux salariés en insertion, soit revendus dans le réseau des boutiques de l’association ou enfin font l’objet d’une réparation et d’upcycling selon le principe du Kintsugi par une équipe de designers et de salariés en insertion.
Si de l’édition 2021 naît la collection « Encore », cette initiative donne l’impulsion d’un engagement de made.com sur le long terme avec l’organisation d’un événement engagé pendant la Paris design week de septembre 2021 et le partage d’une feuille de route précise et transparente. Événements, ateliers, collaborations vertueuses, fresque du climat, podcasts, et charte d’engagement, un bon mix pour une communication réussie basée sur des actions réelles.

Pour terminer, avez-vous un conseil à donner ou une idée forte à transmettre aux lecteurs de ce blog ?

Prenez votre pouvoir d’influence en main, continuer à rêver large et à vous mettre en action (entrepreneuriat, intrapreneuriat, associatif, vie de quartier, bénévolat). Il y a tellement de leviers sur lesquels chacun peut agir. Il n’y a plus de frontière entre le pro et le perso, les deux sont interdépendants.

Pour suivre l’actualité de Muriel, rendez-vous sur son profil LinkedIn

La #comresponsable en action

Dans le contexte actuel de remise en question de la filière communication, le cycle d’entretiens « La #comresponsable en action » valorise les professionnelles et les professionnels qui s’engagent dans des pratiques plus responsables. Chez l’annonceur, en agence ou freelance, dans le privé, le public ou le secteur non-marchand, avec une certaine expérience ou un regard neuf… toute la diversité de la filière communication est représentée. Quel a été leur parcours ? Quelles sont les difficultés rencontrées et les sources de satisfaction ? Quels sont les projets dont elles ou ils sont particulièrement fières et fiers ?

Découvrir tous les témoignages

Mathieu Jahnich.

Consultant-chercheur

J’aide les entreprises à relever les défis de la transition écologique grâce à une communication plus responsable.

EN SAVOIR PLUS SUR MOI

Inscription newsletter.

Vous recevrez régulièrement (pas plus d’une fois par mois) mes dernières actualités et publications.

Thank you for your message. It has been sent.
There was an error trying to send your message. Please try again later.

Formez-vous.

Master Class Communication responsable 

Formations à la communication responsable conçues et animées avec Thierry Libaert. Des séances courtes, 100% à distance, qui donnent l’envie et les moyens d’agir. Satisfaction globale des participant·es : 8,3/10.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Greenwashing  

Une formation exclusive en vidéo à la demande sur la plateforme Uplawder pour approfondir le sujet, améliorer vos pratiques de communication et réduire les risques d’accusation de greenwashing.

DÉCOUVREZ L’OFFRE COMPLETE

Marketing et communication plus responsables

3 jours de formation en présentiel à Sciences Po, pour mieux comprendre le rôle du marketing et de la communication en faveur de la transition écologique et actionner des leviers d’amélioration pertinents.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communication RSE, com responsable et réputation

Cette formation de 2 jours en visioconférence vous permettra de comprendre les enjeux et objectifs de la RSE et d’acquérir une méthodologie pour mettre en place une communication RSE responsable et la valoriser.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communication responsable

Une formation de 14 heures organisée par La Fabrique des possibles et financée par l’AFDAS, en visioconférence, pour comprendre les enjeux, se positionner dans le panorama des acteurs engagés, identifier et mettre en œuvre les leviers d’action.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communiquer sur sa démarche RSE/RSO de façon efficace et responsable

Une formation d’un jour et demi (10 h) pour identifier les leviers d’actions vers une communication plus responsable et maîtriser les différentes facettes de communication des engagements RSE d’une organisation, en interne et en externe.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Les derniers articles