Le nucléaire ne réchauffe pas la planète

novembre 22, 2019

Le groupe Orano (anciennement Areva) est un acteur international de l’énergie nucléaire, centré sur le cycle du combustible (mines, conversion, enrichissement, recyclage, démantèlement). Dans une publicité, la marque affirme de manière abusive que le nucléaire « ne réchauffe pas la planète ». C’est un cas de greenwashing.

La publicité suivante a été repérée par Marie Dubois, ancienne président de l’APACOM et transmise par Céline Réveillac (GreenwashingLovers). Elle a été publiée dans le magazine Femina du 17 novembre 2019.

Une utilisation abusive de l’argument écologique (greenwashing)

Je pense que cette publicité ne respecte pas les règles déontologiques de la profession, précisément le point 6.3 de la Recommandation Développement durable de l’ARPP. Il stipule que « Dans le cas où il serait impossible de justifier des formulations globales (ex. : écologique, vert, éthique, responsable, préserver, équitable, durable, …), la publicité doit les relativiser en utilisant des formulations telles que “contribue à”. »

Effectivement, le nucléaire émet énormément moins de gaz à effet de serre que les énergies fossiles (charbon, gaz). Les données chiffrées présentées en référence dans la pub sont claires et indiscutables : une étude du GIEC prenant en compte les émissions pour l’ensemble du cycle de vie des différentes sources (rapport téléchargeable ici – p.539).

Toutefois, il est abusif d’affirmer que le nucléaire « ne réchauffe pas la planète ». Cette formulation globalisante n’est pas exacte : la construction, l’exploitation et le démantèlement d’une centrale nucléaire génèrent des émissions de gaz à effet de serre. Les émissions sont faibles en comparaison aux autres sources d’énergie, mais elles ne sont pas nulles, comme le montrent bien les données du GIEC.

La formulation devrait donc être relativisée, par exemple en écrivant que le nucléaire « contribue beaucoup moins au changement climatique que les énergies fossiles », qu’il est « faiblement émetteur de CO2 » ou encore qu’il « contribue au changement climatique aussi peu que les énergies renouvelables ».

Le visuel est repris sur le site web du groupe, dans une rubrique intitulée « Idées reçues », mais avec un autre argumentaire, qui ne pose pas problème : « Pour faire du CO2 avec du nucléaire, il va falloir charbonner » et « Le nucléaire émet 40 fois moins de CO2 que le gaz et même 70 fois moins que le charbon ».

Au-delà, il est toujours agaçant de voir les industriels du nucléaire ne communiquer que sur l’impact carbone de leur activité. Le nucléaire est certes une énergie faiblement émettrice de gaz à effet de serre, mais elle génère des milliers de tonnes de déchets radioactifs chaque année en France. Et les risques sanitaires pour les populations et l’environnement, conséquences d’un éventuel accident sur une centrale, ne sont pas négligeables. Ne l’oublions pas. Bref, une posture moins « fanfaronne » serait appréciée.

Je vais signaler cette publicité au Jury de Déontologie Publicitaire et nous verrons si les membres font la même analyse que moi.

 

Mathieu Jahnich.

Consultant-chercheur

J’aide les entreprises à relever les défis de la transition écologique grâce à une communication plus responsable.

EN SAVOIR PLUS SUR MOI

Inscription newsletter.

Vous recevrez régulièrement (pas plus d’une fois par mois) mes dernières actualités et publications.

Thank you for your message. It has been sent.
There was an error trying to send your message. Please try again later.

Formez-vous.

Master Class Communication responsable 

Formations à la communication responsable conçues et animées avec Thierry Libaert. Des séances courtes, 100% à distance, qui donnent l’envie et les moyens d’agir. Satisfaction globale des participant·es : 8,3/10.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Greenwashing  

Une formation exclusive en vidéo à la demande sur la plateforme Uplawder pour approfondir le sujet, améliorer vos pratiques de communication et réduire les risques d’accusation de greenwashing.

DÉCOUVREZ L’OFFRE COMPLETE

Marketing et communication plus responsables

3 jours de formation en présentiel à Sciences Po, pour mieux comprendre le rôle du marketing et de la communication en faveur de la transition écologique et actionner des leviers d’amélioration pertinents.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communication RSE, com responsable et réputation

Cette formation de 2 jours en visioconférence vous permettra de comprendre les enjeux et objectifs de la RSE et d’acquérir une méthodologie pour mettre en place une communication RSE responsable et la valoriser.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communication responsable

Une formation de 14 heures organisée par La Fabrique des possibles et financée par l’AFDAS, en visioconférence, pour comprendre les enjeux, se positionner dans le panorama des acteurs engagés, identifier et mettre en œuvre les leviers d’action.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communiquer sur sa démarche RSE/RSO de façon efficace et responsable

Une formation d’un jour et demi (10 h) pour identifier les leviers d’actions vers une communication plus responsable et maîtriser les différentes facettes de communication des engagements RSE d’une organisation, en interne et en externe.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Les derniers articles