Laurie Albano : la sincérité a plus de poids que la perfection

avril 26, 2021

Dans ce 14e épisode du cycle « La #comresponsable en action », je vous invite à découvrir le parcours et l’approche de Laurie Albano, responsable communication interne du Groupe Isia, entreprise de services numériques labellisée « Numérique responsable ».

Extraits : « Dans une communication responsable, il est important d’être à l’aise avec le fait qu’il n’est pas possible de tout adresser d’un coup et selon moi, la sincérité a plus de poids que la perfection. » « L’approche responsable de mon métier me permet d’aller sur des horizons nouveaux et de donner plus de sens à mon travail. Ce que je fais va au-delà de mes missions puisqu’elles servent une cause plus grande et c’est ça qui m’anime. » « La perfection n’existe pas, nous cherchons à faire de notre mieux. » « Mon métier n’est pas différent d’avant. Simplement les réflexions ne sont plus les mêmes. Aujourd’hui, les critères RSE prennent davantage de place dans le choix d’un partenaire, d’un support ou la manière dont on va mener un projet. » « Notre métier évolue et j’espère que la communication responsable deviendra un incontournable. »

En quelques lignes, pouvez-vous décrire votre parcours et la fonction que vous occupez actuellement 

Je suis responsable communication interne au sein du Groupe Isia, une société de service en conseil et développement d’application sur-mesure, qui compte plus de 120 collaborateurs. J’ai rejoint le groupe il y a presque dix ans maintenant.

Je n’ai pas toujours travaillé dans la communication. À mes débuts j’étais coordinatrice fonctionnelle, cela consistait à faire le lien entre les équipes IT et le métier dans le cadre d’un déploiement d’une suite d’applications. Puis, j’ai eu l’opportunité de travailler sur des sujets de communication, j’ai alors décidé de reprendre mes études pour apprendre le métier et développer mes compétences.

Au cours de ces dernières années, j’ai fait mes preuves et aujourd’hui, je suis la responsable de la communication chez Isia. Depuis ce début d’année, je me concentre sur la communication interne où il y a de nombreux enjeux notamment après l’année si particulière que l’on vient de passer.

À quel moment avez-vous « basculé » dans une approche plus responsable de votre métier ? Savez-vous ce qui a provoqué votre prise de conscience ?

L’entreprise pour laquelle je travaille est depuis longtemps soucieuse de son impact sur la Société. Il y a trois ans, un virage a été pris vers le numérique responsable avec plus récemment le choix d’aller vers le label Numérique Responsable que nous avons obtenu. Ce virage a été challengeant en terme de communication puisqu’il fallait informer et sensibiliser les collaborateurs aux enjeux du numérique. De ce fait, j’étais en première ligne.

Portant une attention particulière aux impacts qu’ont mes actions dans ma vie personnelle, je me suis alors dit qu’il serait intéressant d’avoir dans mon métier une ligne directrice d’une communication plus respectueuse de l’humain et de l’environnement. C’est ainsi, il y a moins d’un an, que j’ai commencé à m’intéresser à la communication responsable. Je me renseigne, je prends conscience et j’agis au quotidien pour intégrer pas à pas des bonnes pratiques.

Concrètement, comment se traduit votre engagement dans votre activité au quotidien ? Avez-vous le sentiment de faire un métier différent davant/des autres ?

Mon métier n’est pas différent d’avant. Simplement les réflexions ne sont plus les mêmes. Aujourd’hui, les critères RSE prennent davantage de place dans le choix d’un partenaire, d’un support ou la manière dont on va mener un projet.

Par exemple, pour un événement, je vais préférer choisir un traiteur qui travaille des produits locaux, voire bio et qui a une démarche de gestion des déchets plutôt qu’un traiteur avec un prix concurrentiel.

À ce jour, la démarche n’est pas encore complètement structurée alors pour éviter d’attendre, je mène petit à petit des actions dans chaque thématique liée à la communication : les événements, l’impression, le développement de site internet etc.

Quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez ? Y a-t-il des idées reçues contre lesquelles vous devez lutter ?

J’ai la chance que mon entreprise soit dans une démarche RSE globale et donc me laisse la latitude pour avancer sur ce sujet. Chez Isia, cette impulsion est donnée par les Co-présidents là où dans d’autres organisations ça peut ne pas être le cas et cela demande de trouver les arguments pour convaincre.

Pour ma part, l’une des difficultés que je rencontre c’est le jugement des personnes sur les actions. En effet, une organisation qui n’est pas dans une démarche de Développement Durable sera peu, voire pas jugée à ce sujet alors que lorsqu’une entreprise assume ce positionnement pour un monde plus responsable, la moindre action sera jugée si elle n’est pas parfaite.

La perfection n’existe pas, nous cherchons à faire de notre mieux.

À lopposé, quelles sont les satisfactions que vous trouvez dans votre activité ? Où puisez-vous votre énergie ? Est-ce que vous aimez votre travail/activité et pourquoi ?

L’approche responsable de mon métier me permet d’aller sur des horizons nouveaux et de donner plus de sens à mon travail. Ce que je fais, va au-delà de mes missions puisqu’elles servent une cause plus grande et c’est ça qui m’anime.

C’est aussi un excellent moyen d’innover et d’activer davantage sa créativité.

Pouvez-vous nous présenter un ou deux projets/réalisations dont vous êtes particulièrement fière ?

Nous avons récemment réalisé la refonte d’un module de notre site internet pour être en phase avec notre nouveau positionnement.

Pour cela, nous nous sommes appuyés sur l’écoconception avec notamment la démarche UX afin que les fonctionnalités et le contenu répondent aux besoins des utilisateurs. En ce sens, l’outil EcoIndex, nous a particulièrement aidé à mesurer les performances environnementales de ce nouveau module.

À ce jour, nous avons des retours de prospects encourageants et qui montrent que l’investissement en valait la peine. Pour être sincère, il reste encore des améliorations à apporter sur le site pour diminuer notre empreinte. Dans une communication responsable, il est important d’être à l’aise avec le fait qu’il n’est pas possible de tout adresser d’un coup et selon moi, la sincérité a plus de poids que la perfection.

Pour terminer, avez-vous un conseil à donner ou une idée force à transmettre aux lecteurs de ce blog ?

Notre métier évolue et j’espère que la communication responsable deviendra un incontournable.

C’est un sujet vaste, je conseille d’y aller étape par étape, d’être sincère et authentique avec vos publics concernant votre avancement, ce qui générera très certainement plus d’engagement envers la marque.

Côté lecture, le livre de l’Ademe « Le guide de la communication responsable » est l’accompagnateur idéal pour vous aider à structurer vos prochains pas.

N’hésitez pas à suivre l’actualité de Laurie sur profil LinkedIn.

La #comresponsable en actions

Dans le contexte actuel de remise en question de la filière communication, j’ai lancé le cycle d’entretiens « La #comresponsable en action » pour valoriser les professionnelles et les professionnels qui s’engagent dans des pratiques plus responsables. Retrouvez la liste de tous les témoignages en cliquant ici.

Appel à témoignages

Si vous êtes engagé·e en faveur d’une communication plus responsable comme Laurie et que vous souhaitez partager votre expérience et votre point de vue, contactez-moi sur LinkedIn. Votre témoignage viendra enrichir la rubrique « La #comresponsable en action » du blog Sircome.fr.

Master Class Communication responsable

Pour accompagner les professionnels de la communication, du privé, du public et du secteur non-marchand, Thierry Libaert et moi-même avons conçu un format original de formation et d’échanges : la « Master Class Communication responsable ».

La communication responsable est une communication plus sensible aux enjeux écologiques, davantage à l’écoute des habitants de notre planète, une communication qui s’interroge autant sur sa manière de délivrer ses messages qu’à leur contenu, une communication qui intègre également la notion d’urgence.

Vous souhaitez vous lancer ou progresser en communication responsable, la Master Class est faite pour vous :) Découvrez le programme et les dates des prochaines sessions.

 

Mathieu Jahnich.

Consultant-chercheur

J’aide les entreprises à relever les défis de la transition écologique grâce à une communication plus responsable.

EN SAVOIR PLUS SUR MOI

Inscription newsletter.

Vous recevrez régulièrement (pas plus d’une fois par mois) mes dernières actualités et publications.

Thank you for your message. It has been sent.
There was an error trying to send your message. Please try again later.

Formez-vous.

Master Class Communication responsable. 

J’ai conçu avec Thierry Libaert ce format court et efficace de formation à la communication responsable qui donne l’envie et les moyens d’agir.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Formation Greenwashing sur la plateforme Uplawder. 

Une formation exclusive en vidéo à la demande pour approfondir le sujet, améliorer vos pratiques de communication et réduire les risques d’accusation de greenwashing.

DÉCOUVREZ L’OFFRE COMPLETE

Marketing et communication plus responsables

3 jours de formation à Sciences Po, pour mieux comprendre le rôle du marketing et de la communication en faveur de la transition écologique et actionner des leviers d’amélioration pertinents.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Les derniers articles