Black Friday : stop à la surconsommation

novembre 23, 2017

Pour le jour du Black Friday, alors que la plupart des commerces battent des records de ventes, les dirigeants de Camif.fr ont décidé de fermer leur site e-commerce, de mobiliser leurs collaborateurs et de sensibiliser les consommateurs aux effets néfastes de la surconsommation. De son côté, le réseau de recyclage Envie lance le « Green Friday », une journée de sensibilisation aux alternatives de consommation classique.

Extrait d’un visuel du réseau Envie – Green Friday

Le site fermé, c’est l’occasion pour les collaborateurs de la Camif de donner du temps à des associations et mettre en lumière les alternatives : à la Maison du Zéro Déchet à Paris, pour lutter contre le gaspillage, chez Emmaüs Défi, pour aider à la réinsertion et donner une seconde vie aux meubles, dans une ressourcerie pour développer l’économie circulaire ; chez ENVIE à Angers, association d’insertion spécialisé sur la collecte, le traitement, la réparation et le recyclage d’appareils électroménager.

Sur les réseaux sociaux, les internautes sont encouragés à suivre et partager via le hashtag #OnDonneTout leurs alternatives à la surconsommation : Refuser le Black Friday, Réduire ses déchets, Donner (des objets, du temps), Réparer, Recycler.

La légitimité des acteurs en question

Ces opérations entrent en résonance avec celle, fameuse, de Patagonia en 2011 (« Don’t buy this jacket »), là encore le jour du Black Friday. Mais attention, toutes les marques ne peuvent pas se permettre ce type de campagnes. Elles peuvent facilement être accusées de greenwashing, de faire une opération ponctuelle, un coup de com.

Le réseau Envie regroupe 50 entreprises d’insertion sur tout le territoire. Cela représente aujourd’hui 2 600 salariés dont 2 100 en insertion et 1/3 des déchets d’équipement électriques et électroniques français collectés. Depuis plus de 30 ans, Envie agit pour une société équitable qui reconnaît, respecte et donne sa place à l’individu et contribue à la limitation des déchets et à faire changer les modes de consommation. Sa légitimité pour lancer une opération comme Green Friday est indiscutable.

La Camif est également un acteur engagé en faveur d’une consommation plus locale et plus responsable, depuis moins longtemps mais depuis plusieurs années quand même. Nous avons pu en témoigner à plusieurs reprises sur ce site (valorisation de produits locaux ou portes ouvertes chez les artisans partenaires). Mais il convient de rester vigilant avec la succession de certains messages dans le temps, qui peuvent apparaître comme incohérents et semer le doute sur l’intégrité de la démarche.

Prenons l’exemple de l’article publié aujourd’hui par Le Figaro sur le Black Friday. L’opération de la Camif y est présentée et valorisée. Et en pied de page, on découvre le lien vers une interview du dirigeant titrée « La Camif mobilise ses clients pour pousser ses ventes ». D’un côté on ferme le site e-commerce pendant 1 journée et de l’autre on ouvre « 200 000 points de vente ». Une telle confrontation de messages contradictoires peut être néfaste.

La finalité des dirigeants de la Camif est bien sûr de développer le chiffre d’affaires et de créer de la valeur, tout en promouvant de nouveaux modes de consommation. C’est faisable mais cela nécessite une stratégie RSE intégrée et une vigilance au quotidien en communication.

Mathieu Jahnich.

Consultant-chercheur

J’aide les entreprises à relever les défis de la transition écologique grâce à une communication plus responsable.

EN SAVOIR PLUS SUR MOI

Inscription newsletter.

Vous recevrez régulièrement (pas plus d’une fois par mois) mes dernières actualités et publications.

Thank you for your message. It has been sent.
There was an error trying to send your message. Please try again later.

Formez-vous.

Master Class Communication responsable 

Formations à la communication responsable conçues et animées avec Thierry Libaert. Des séances courtes, 100% à distance, qui donnent l’envie et les moyens d’agir. Satisfaction globale des participant·es : 8,3/10.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Greenwashing  

Une formation exclusive en vidéo à la demande sur la plateforme Uplawder pour approfondir le sujet, améliorer vos pratiques de communication et réduire les risques d’accusation de greenwashing.

DÉCOUVREZ L’OFFRE COMPLETE

Marketing et communication plus responsables

3 jours de formation en présentiel à Sciences Po, pour mieux comprendre le rôle du marketing et de la communication en faveur de la transition écologique et actionner des leviers d’amélioration pertinents.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communication RSE, com responsable et réputation

Cette formation de 2 jours en visioconférence vous permettra de comprendre les enjeux et objectifs de la RSE et d’acquérir une méthodologie pour mettre en place une communication RSE responsable et la valoriser.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communication responsable

Une formation de 14 heures organisée par La Fabrique des possibles et financée par l’AFDAS, en visioconférence, pour comprendre les enjeux, se positionner dans le panorama des acteurs engagés, identifier et mettre en œuvre les leviers d’action.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Communiquer sur sa démarche RSE/RSO de façon efficace et responsable

Une formation d’un jour et demi (10 h) pour identifier les leviers d’actions vers une communication plus responsable et maîtriser les différentes facettes de communication des engagements RSE d’une organisation, en interne et en externe.

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME

Les derniers articles