Étude & Recherche

Étude & Recherche

Depuis l’obtention de ma thèse de doctorat à l’ENS Paris-Saclay en 2003, j’ai été impliqué dans plusieurs études ou recherches scientifiques, en France et à l’échelle européenne. Pour les projets décrochés par Sircome, j’ai constitué des équipes de chercheurs-consultants pour répondre au mieux aux attentes du commanditaire.

En tant que chercheur indépendant

Je suis actuellement chercheur associé au Louvain Research Institute in Management and Organization (LouRIM, Université Catholique de Louvain-la-Neuve, Belgique) et au Laboratoire Interdisciplinaire sur les Mutations des Espaces Économiques et Politiques – Paris Saclay (LIMEEP – PS, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, France).

Mes travaux portent sur l’application et l’interprétation par les annonceurs et les agences des règles déontologiques sur le développement durable (notamment la “Recommandation DD” de l’ARPP). J’analyse en particulier les avis publiés par le Jury de déontologie publicitaire (JDP) suite aux plaintes pour greenwashing déposées par des particuliers et des ONG. Les premiers résultats seront communiqués fin 2020.

En tant que dirigeant du cabinet conseil Sircome

2018 – Étude Action Campus financée par l’Université de Rouen Normandie : “Gestion énergétique des bâtiments : modification des comportements d’usage à travers une communication engageante exploratoire“. L’objectif de cette étude est d’expérimenter et valider scientifiquement plusieurs techniques de communication engageante faisant évoluer durablement les comportements d’usage des locaux en matière de gestion énergétique. Cette recherche a mobilisé les équipes de Sircome et des chercheurs du Département de psychologie de l’Université.

2017 – Bilan évaluatif intermédiaire de la Fabrique des Mobilités. Étude financée par le Ministère de l’écologie et l’ADEME. La « Fabrique des Mobilités », qui pourrait se définir comme un accélérateur public de projets pour un écosystème en mutation, est un pari : celui de créer un environnement original de collaboration entre industriels, start-ups et territoires pour faciliter le succès de nouveaux produits et services à grande échelle. Ce bilan évaluatif a permis de faire le point sur les premiers mois de mise en place et de fonctionnement de la FabMob et de dégager des pistes d’évolution.

2017 – Dans le cadre de l’Appel à projets de recherche 2015 GASPI IR de l’ADEME, “L’étude des représentations, pratiques et discours autour des notions de gaspillage et de gâchis (LEPDIR-GAGA)”. Recherche réalisée en partenariat Sircome + Université de Bretagne Sud.

2016 – Évaluation scientifique de COVOIT’ICI, dispositif de covoiturage au quotidien, soutenu par les pouvoirs publics et expérimenté en IDF.
Identification des facteurs positifs et négatifs ayant un effet sur les comportements d’usage de transports publics et sur les intentions d’usage du dispositif afin de déterminer les leviers de changements comportementaux à activer. Propositions d’axes d’amélioration du dispositif, recommandations en termes de communication auprès des usagers, des publics cibles…

2015 – L’étude intitulée « Les effets potentiellement induits chez le consommateur par l’affichage de la durée d’utilisation des produits » a été réalisée pour le compte du Comité économique et social européen (EESC) par le cabinet conseil Sircome en collaboration avec l’Université de Bretagne Sud en France et l’Université de Bohème du Sud en République Tchèque. L’objectif était d’évaluer l’influence de l’affichage de la durée de vie des produits sur les décisions d’achat des consommateurs. L’expérience a été réalisée en 2015 auprès d’un échantillon de près de 3000 participants répartis sur plusieurs régions européennes (France, Espagne, République Tchèque, Belgique et Pays-Bas). Elle reposait sur une simulation d’achat en ligne sur neuf types de produits : électroménager (cafetière, aspirateur, lave-linge), high-tech (imprimante, télévision, smartphone), vêtements et loisirs (jeans, chaussures de sport, valise). En savoir plus.

2015 – Étude ADEME « Communiquer plus efficacement vers les entreprises »
Réalisation d’un panorama des événements professionnel d’envergure nationale et internationale organisés en France. Analyse de campagnes de mobilisation des entreprises en France et à l’international (USA, UK, Allemagne, Italie, Japon), entretiens avec les porteurs de projet. Proposition d’un programme argumenté de manifestations et formulation de recommandations générales de communication, co-construction d’une feuille stratégique. Organisation de 2 webinars de présentation aux membres du réseau « Entreprises » de l’ADEME pour appropriation des résultats.

2015 – Dans le cadre de l’étude Ethicity/Greenflex sur la consommation responsable, réalisation d’une revue de littérature “Que dit la recherche sur la consommation durable ?”. Les enseignements ont été dévoilés lors de l’événement de présentation des résultats de l’étude.

2012, 2013, 2014 et 2016 – Observatoire de l’usage des réseaux sociaux dans les organismes de recherche
J’ai lancé cet observatoire pour mieux comprendre les stratégies digitales mises en place par les organismes de recherche et les enjeux associés. L’étude repose sur l’analyse des pratiques (identification des réseaux sociaux utilisés, analyse du rythme et des contenus publiés et des interactions…) et sur des entretiens avec les responsables communication et community managers des organismes. 18 organismes étudiés en 2012, 30 en 2016. La dernière édition a bénéficié du soutien du Ministère de la Recherche.

2013 – Étude exploratoire financée par l’ADEME sur “La sensibilisation du public au développement durable : quel rôle pour les médias ?” Cette étude aborde notamment les enjeux de RSE par les médias vis-à-vis du public sur des questions environnementales.

2013 – Étude “Ville de demain”. Réalisée pour le compte de M2ocity, leader de l’internet des objets en France. Analyse de 1 200 projets de « ville intelligente » répartis en huit domaines d’action locale : vision de la ville de demain, cadre de vie, territoire numérique, maîtrise durable de l’énergie, gestion responsable de l’eau, recyclage et gestion des déchets, bâtiments intelligents, mobilité urbaine durable. Cette étude a permis d’identifier des projets emblématiques et de tirer des enseignements pour imaginer la ville durable et connectée de demain. En savoir plus.

2013 – Dessine-moi le marketing responsable.
Commandée par l’ADEME, cette étude exploratoire avait pour objectif de dresser un état des lieux de la thématique du marketing responsable et de définir les actions qui pourraient être mises en place pour accélérer la prise en compte du développement durable dans les stratégies marketing des entreprises. En savoir plus.

En tant que post-doctorant

2004-2005 (mi-temps) – Contribution en tant qu’ingénieur de recherche au projet européen SAFE FOODS, piloté en France par l’Institut SYMLOG.
European Union Integrated Project SAFE FOODS: « Promoting Food Safety through a New Integrated Risk Analysis Approach of Food ». Sujet « Safe Foods WP5: Investigation of the institutional challenges and solutions to systemic risk management ».
Coordinateurs européens : Ortwin Renn et Marion Dreyer. Responsable scientifique de l’équipe française : Claire Mays.

2004-2005 (mi-temps) – Ingénieur de recherche au Laboratoire SHADYC « Sociologie, histoire et anthropologie des dynamiques culturelles » du CNRS.
Projet de recherche ADEME : « L’environnement dans le journal télévisé : la construction médiatique et sa réception ».
Responsable scientifique : Suzanne de Cheveigné.

2003-2004 – Ingénieur de recherche au Laboratoire « Communication et politique » du CNRS et au CELSA.
Projet de recherche MEDD / ADEME : « La place des NTIC dans l’émergence, dans l’appropriation et dans le débat autour d’un objet environnemental : le cas des rejets polluants ».
Responsables scientifiques : Yves Jeanneret, Suzanne de Cheveigné et Nicole d’Almeida.

En tant que doctorant

2000-2003 – Doctorat en Didactique et diffusion des sciences
UMR « Sciences, Techniques, Éducation et Formation » – ENS Paris-Saclay. Thèse financée par le “programme Ville” du ministère de la Recherche.

Titre : « Le traitement multimédiatique d’un risque pour la santé. Étude d’un cas : le problème des gaz d’échappement »
Objectifs : Mieux comprendre les articulations entre les représentations et les pratiques des citoyens et les discours qui circulent dans l’espace public médiatique, sur le thème de la pollution atmosphérique en milieu urbain.
Thèse codirigée par Daniel Raichvarg et Marc Poumadère.

Publications

  • Jahnich M., Libaert T., Wastin A, Cadic S., Martin V. (2020), Guide de la communication responsable, ADEME Éditions.
  • Jahnich M. (2018), « Le greenwashing. Nouveaux visages, nouvelles formules » In Tremblay S., Libaert T., D’Almeida N. (Eds), Développement durable : une communication qui se démarque. Presses Universitaires du Québec.
  • Jahnich M., Brisbois X., Nikolov P., Heddebaut O., Marinos C., Simon G., (2017). « Bilan évaluatif intermédiaire de la Fabrique des Mobilités », Rapport Sircome pour ADEME.
  • Boulbry G., Dupré M., Ferreira E., Jahnich M., Ramirez V., Coco C. (2017), LEPDIR-GAGA. L’étude des pratiques, discours et représentations relatifs au gaspillage et au gâchis, Rapport final ADEME.
  • Jahnich M. (2014), « Publicité et développement durable : pour en finir avec le greenwashing » In De La Renaudie V., Ronsmans M., (Eds), Communication et développement durable. Pour des pratiques plus responsables. Edi.Pro.
  • Jahnich M. (2013) S’il vous plaît… dessine-moi le marketing responsable ! Une étude exploratoire sur l’intégration du développement durable dans les stratégies marketing des entreprises. Rapport final à l’ADEME.
  • Jahnich M. (2008). « Les médias et l’information sur le changement climatique et la contrainte énergétique », Cahiers de l’Iaurif, n°147, pp.220-224
  • Mays C., Jahnich M., Poumadère M., (2007). « Food Safety Regulation in France ». In Dreyer M., Wendler F., (eds) Food Safety Regulation in Europe. Ius Commune Europaeum, vol.62., pp.217-286.
  • De Cheveigné S., Jahnich M., Fouassier V., Chervin J., (2006). L’environnement dans le journal télévisé : la construction médiatique et sa perception. Rapport final à l’ADEME, 104 p.

Communications

  • Jahnich M. (2016), « L’observatoire de l’usage des réseaux sociaux par les organismes de recherche », journée d’étude organisé par le Service Commun de la Documentation de l’Université de Limoges et l’Urfist de Bordeaux, Limoges, 4 février 2016
  • Jahnich M. (2014), « Quand les collectivités locales françaises parlent de la smart city », Colloque « Énergie, environnement et écologie : apports croisés entre langues, cultures, disciplines et discours spécialisés », U. Stendhal, Grenoble 3, 27 et 28 novembre 2014
  • Jahnich M, Martin V. (2014), “Dissecting a 360-Degree Map of Holistic Marketing: Evolution and Practical Applications”, Sustainable Brands London, London, November 5th, 2014
  • Jahnich M. (2013), « How to communicate social and environmental responsibility: risks and best practices of the private sector », LCA Discussion Forum – Lausanne, June 25th, 2013.
  • Jahnich M. (2013). « Restitution des résultats de l’étude exploratoire : le rôle des médias dans la sensibilisation du public au développement durable », Journée d’étude « Médias, RSE et développement durable ». CELSA, Paris, 3 avril 2013
  • Jahnich M. (2013). « Les organismes de recherche face aux réseaux sociaux ». Journée du Groupe d’études et de recherches sur les communications organisationnelles de la Société française des sciences de l’information et de la communication. Paris, 8 février 2013.
  • Jahnich M. (2013). « Comment communiquer sur la transition et mobiliser les citoyens vers une société post-carbone ? », Premier congrès interdisciplinaire sur le développement durable. Namur, Belgique, 31 janvier et 1er février 2013.
  • Mathieu Y., Jahnich M., Ferrando y Puig J. (2012) « Nantes’ “Climate Workshop”: 150 Households Invited To Improve The Local Climate Change Strategy », Planet Under Pressure International Conference, Communicating Climate Change Session, London, 28 march 2012.